La décision d’un ministre tournée en dérision à Brazzaville?

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

L’on se rappelle qu’en décembre dernier, le ministre des Affaires foncières et du domaine public avait ordonné l’arrêt des travaux de construction d’un bâtiment en hauteur appartenant à une église du réveil en face de l’aéroport Maya-Maya et du Camp du Groupement para-commando (GPC), au quartier La Poudrière à Brazzaville. Il avait fait comprendre à l’entreprise qui exécutait les travaux que le terrain sur lequel il avait bâti est proche de structures stratégiques. Plusieurs mois après le passage du ministre Pierre Mabiala, on assiste à une intense activité de construction sur ce terrain. Comme si on avait décidé de tourner en dérision la décision de l’autorité publique.

Informations supplémentaires