Affaire Munéné : le démenti du ministère de l’Intérieur

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

«Faustin Munéné est bien arrivé aujourd’hui (mardi 6 février) à Brazzaville, en provenance d’Ewo pour y subir un examen médical. Il est ici uniquement pour des soins». C’est le démenti du ministère congolais de l’Intérieur après une information faisant état de ce que l’ex-chef d’état-major de la RDC recherché par les autorités de son pays était détenu à la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) après son expulsion le 5 février du Gabon vers le Congo, comme le craint également sa famille. Accusé de tentative de putsch en RDC et condamné par contumace à la prison à vie dans son pays par un tribunal militaire pour «complot contre la sécurité de l’État» en 2010, le général Faustin Munene a trouvé refuge au Congo-Brazzaville. Depuis quelques années, il est officiellement assigné à résidence à Ewo, dans le département de la Cuvette Ouest. Pour autant, Kinshasa n’a jamais cessé de demander son extradition. Sans succès.

Informations supplémentaires