Sécurité : le coup de filet de la police

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Un groupe de bandits de grand chemin est tombé dans les mailles du filet de la police, la semaine dernière à Djiri, un arrondissement de Brazzaville où certains quartiers ont atteint un taux de criminalité inquiétant. Tout est parti de l’assassinant d’une ménagère dans le périmètre du lycée Thomas Sankara. L’infortunée a été abattue en pleine journée. Le travail de la police a heureusement abouti à l’arrestation des présumés auteurs. Quatre d’entre eux ont été présentés au public samedi 27 janvier  par le directeur général, lui-même, le général Jean-François Ndengué. Une façon de montrer à la population la détermination du commandement de la police à lutter contre la recrudescence de la criminalité. Pourvu que ça continue.


Informations supplémentaires