500 millions de francs CFA pour le CHU, mais ça grogne!

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Plusieurs équipements du plateau technique du Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville (CHU-B) ne fonctionnent plus par manque de pièces de rechange ou de consommables. C’est le cas notamment de l’Imagerie par résonnance magnétique (IRM) et le Scanner qui n’existent plus que de nom. Ces pannes font le bonheur des cliniques privées qui ne se sont jamais aussi bien portés. Ces jours-ci, le président de la République aurait débloqué la somme de 500 millions de francs CFA pour remettre en état de marche les deux plateaux. Mais il aurait été fait recours à une société ivoirienne pour les réparer parce que l’offre serait moins onéreuse. Inadmissible, disent les travailleurs qui pensent, au contraire, qu’en impliquant cette société étrangère la facture sera plus salée que si la réparation est confiée à la société locale qui avait installé le même matériel lors de son acquisition.


Informations supplémentaires