On craint pour la deuxième sortie nord de Brazzaville

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Les grandes pluies qui tombent sur Brazzaville ces derniers temps font craindre le pire pour la route goudronnée  dite Deuxième sortie nord de Brazzaville et les populations de Ngamakosso, un quartier de Talangaï, le sixième arrondissement de la capitale congolaise. Cette route est en effet menacée par un gigantesque ravin qui a déjà englouti plusieurs maisons et une partie du Centre de santé intégré (CSI) Mama Mboualé. Le ravin a atteint déjà les bords du trottoir. Si rien n’est fait, la route sera tout simplement coupée en deux, et la circulation automobile et piétonne  sera perturbée. En guise de précaution, le trafic routier sur le tronçon menacé est  momentanément suspendu. Ces mesures ont été prises pour éviter les secousses au-dessus de ce sol altéré par les torrents.


Informations supplémentaires