Une association vole au secours des lycées Thomas Sankara A et B

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Les lycées Thomas Sankara A et B sont souvent victimes de l’irruption des bandes de voyous qui profitent de la perméabilité du mur d’enceinte pour y crée l’insécurité. Elèves, personnels enseignant et administratif exprimaient leurs complaintes récemment après les incidents qui ont conduit certains dans les hôpitaux. Soucieux de la protection des élèves, le Groupement des associations «Bana Congo» a réfectionné le mur d’enceinte des deux établissements en le surélevant et en le surmontant  de fils barbelés. De même, les deux établissements sont maintenant séparés par deux murs de telle sorte qu’il y a, désormais, une allée avec des lampadaires pour l’éclairage public,  permettant ainsi aux riverains de circuler même la nuit. Ayant renforcé la sécurité dans les deux lycées, Bana Congo compte les doter de sanitaires modernes. Que fait le ministère de l’Enseignement primaire et secondaire?

Informations supplémentaires