Le numéro d’urgence de la Police n’a pas été d’un secours aux journalistes agressés

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

A ‘’La Semaine Africaine’’ sont affichés deux numéros de téléphone destinés à appeler la Police au secours, en cas de danger. Jeudi 30 novembre, quand des journalistes étaient en train de se faire tabasser par des hommes en civil armés s’étant présentés comme des agents de sécurité dans la cour du journal, un collègue a formé un des deux numéros et a signalé l’urgence d’envoyer une intervention de la police pour venir au secours des confrères agressés. Malheureusement, le correspondant lui a d’abord demandé la nature de l’activité que ceux-ci étaient censés couvrir. Et le secours sollicité n’est jamais arrivé

Informations supplémentaires