Au secteur de l’électricité, ça sent le souffre

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le collège syndical des travailleurs de la SNE (Société nationale d’électricité) est en colère contre le Gouvernement qui veut créer, sur les cendres de leur entreprise, trois sociétés distinctes dans le cadre de la privatisation, notamment une société de transport de l’électricité, une société de patrimoine et une société d’exploitation. Les syndicalistes ne l’entendent pas de cette oreille et demandent au Gouvernement de retirer son projet de réforme. Pour les représentants des travailleurs, les réformes envisagées signifient désengagement de l’Etat et perte d’emploi pour plusieurs agents qui pourraient se retrouver à la rue. Si le Gouvernement persiste à les appliquer, le collège syndical menace de lancer un préavis de grève dans un délai d’un mois qui conduira, évidemment, à une grève générale illimitée sur toute l’étendue du territoire. La menace de grève a été annoncée jeudi 16 novembre au cours de l’assemblée générale des travailleurs qui s’est tenue sous une pluie battante.


Informations supplémentaires