Des travailleurs de l’Etat sans salaires seraient-ils oubliés ?

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

On ne parle pas souvent d’eux. Et pourtant, comme leurs collègues du CHU-B (Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville), du CNTS (Centre national de transfusion sanguine) et de l’Université Marien Ngouabi, les personnels de l’Assemblée nationale et du Sénat, des mairies et de la Présidence de la République attendent eux aussi un ou des mois de salaire impayés. Leur situation de précarité n’est pas médiatisée, et ils n’hésitent pas à parler de politique de deux poids deux mesures. Ils souhaiteraient que les médias se penchent sur leur cas. Or, ils ont la clé de leur propre sort. Des humoristes disent qu’ils gardent silence comme les membres du Gouvernement qui ont eu jusqu’à deux mois sans salaire.

Informations supplémentaires