Un soldat s’écroule et s’offre inconsciemment en spectacle

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Mardi 10 octobre 2017, un soldat de la Garde républicaine en uniforme a subitement perdu conscience et s’est affalé, à l’arrêt IFC (Institut français du Congo, ex-CCF), à Bacongo, après s’être cogné contre un abribus. Un attroupement s’est vite formé autour de lui. Mais, l’attitude de ses  frères d’armes qui faisaient route avec lui a surpris la foule. Renseignement pris, l’infortuné souffrirait d’épilepsie. Une demi-heure plus tard, lorsqu’il a repris connaissance, ses compagnons ont stoppé un taxi, s’y sont engouffrés avec lui et ont pris une direction inconnue. Ce cas peut laisser penser que les nouvelles recrues ne sont pas soumises au contrôle médical obligatoire. Car il n’est pas permis d’ouvrir le métier des armes à des personnes invalides ou peut-être même souffrant de problèmes psychiques voire psychiatriques.

Informations supplémentaires