Deuxième sortie Nord de Brazzaville : l’érosion travaille, les autorités pas du tout

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La route de la deuxième sortie nord de Brazzaville est menacée: un grand ravin s’est ouvert au bord de la chaussée à quelques encablures de l’hôtel Elonda, à Kintélé. Ce ravin, provoqué par l’érosion, menace de s’agrandir et de couper la route en deux et occasionner ainsi l’interruption de la circulation, si l’on n’y prend garde. Il y a quelques jours, un effroyable accident de circulation s’y est produit, faisant 9 morts selon des témoignages. Les victimes se trouvaient dans un minibus de transport public. Le chauffeur tentait d’éviter des branchages sur la chaussée, mis comme de coutume pour signaler un danger aux automobilistes. Malheureusement, dans sa vitesse, le chauffeur a vu cet obstacle trop tard. Le manque de politique d’anticipation en matière d’aménagement et le silence des autorités habilitées inquiètent les riverains et les usagers. Il faut souhaiter que le ciel ne nous envoie pas trop de pluie, sinon la route ne sera plus qu’un vieux souvenir. Dans notre pays, l’anticipation est une mesure inconnue. On préfère toujours attendre, tranquillement,  l’irréparable!

Informations supplémentaires