L’opinion divisée sur les conclusions des négociations Congo-FMI

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Les négociations entre le Gouvernement et le FMI (Fonds monétaire international) qui se sont terminées mercredi 4 octobre 2017 avec l’audience que le président de la République a accordée à la délégation du Fonds suscitent déjà des commentaires. Une opinion s’en réjouit, car le FMI a tenu à remercier les autorités pour leur excellente coopération en lui donnant la possibilité d’avoir accès à l’essentiel des informations que sa mission demandait. Donc, le Gouvernement est sur la bonne voie pour obtenir dans un délai bien qu’indéterminé un crédit budgétaire. Cette opinion argue qu’il y aura un deuxième round dans quelques semaines qui permettra de tout conclure. Il y a, par contre, une autre opinion qui parle d’échec, que le Congo n’a pas réussi son examen. Pour celle-ci, la première mission du FMI laisse une impression mitigée qui laisse penser que le Congo n’a pas mis toutes les chances de son côté, par manque de volontarisme. Pour preuve, le Gouvernement aurait continué à jouer au cache-cache, selon elle, notamment sur les chiffres de la dette intérieure accumulée depuis 2014 et les dettes litigieuses que le FMI n’a pas pu intégrer dans l’estimation de la dette congolaise qu’il évalue à l’issue de sa mission à 5.329 milliards de francs CFA!


Informations supplémentaires