Le MEC ne veut pas entendre parler des frais scolaires

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

Tout en assurant les frais de fonctionnement et de gratuité aux établissements scolaires, le Gouvernement invite les parents à participer au financement de l’école, pour un montant ne dépassant pas 5000 francs CFA pour pallier certaines difficultés de décaissement des fonds pour l’année scolaire 2017-2018. Cela n’est pas du goût du MEC (Mouvement des élèves et étudiants du Congo) qui, dans une déclaration «fait révéler à l’opinion que la décision prise par le ministère de l’Enseignement primaire secondaire et de l’alphabétisation est sans fondement juridique». Dans une déclaration, il condamne systématiquement cette décision et appelle le ministère au respect scrupuleux des lois garantissant la gratuité de l’enseignement public en République du Congo, faute de quoi il appellera les élèves à manifester leur mécontentement. En cette période où l’Etat broie du noir, le MEC veut-il y aller au chantage?

Informations supplémentaires