A cause des tracasseries, ils rétablissent le tarif de 15000 francs entre Pointe-Noire et Brazzaville

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Les commerçants transporteurs opérant sur la route lourde Brazzaville-Pointe-Noire ont décidé de rétablir le coût du titre de voyage à 15.000 francs CFA, au lieu de 10.000 francs entre-temps, pour protester contre le comportement déviant des agents de la Force publique qui continuent à les rançonner. Malgré l’érection des péages le long de cette route, des militaires leur exigent de verser de l’argent à chaque piquet. C’est une taxe informelle dont ils n’auront jamais de justificatif. D’où vient-il que les militaires se mettent joyeusement à extorquer les pauvres commerçants transporteurs? Ce sont finalement les voyageurs qui paient les pots cassés, et cela n’est pas du goût de l’Association nationale des consommateurs qui a demandé aux commerçants transporteurs de s’adresser à la hiérarchie militaire pour qu’elle ordonne la fin des tracasseries que leur font subir les militaires au lieu d’augmenter le tarif entre Pointe-Noire et Brazzaville. Le droit de circuler librement n’est-il plus garanti au Congo?

Informations supplémentaires