Congo-F.m.i : des négociations pour le moins délicates en septembre?

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Selon le journal en ligne Africapostnews, le F.m.i (Fonds monétaire international) «pourrait se montrer très strict vis-à-vis du gouvernement congolais» qui doit  entrer en programme avec lui, lors des prochaines négociations prévues, normalement, en septembre, à Washington. Au motif que le Congo a, pendant des années, dissimulé une partie importante de sa dette, au travers de contrats pétroliers opaques qui ont conduit le pays à être, selon ce journal, «le pays le plus endetté de la Cemac (Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale». Comme les autres pays de cette institution régionale, le Congo a engagé des discussions pour bénéficier de financements dans le cadre du M.e.d.c (Mécanisme élargi de crédit) du F.m.i. Le Gabon, le Cameroun, le Tchad et la Centrafrique ont déjà conclu un accord avec l’institution financière de Bretton Woods. Pour le Congo, Africapostnews présage que «la découverte des emprunts cachés va, nécessairement, impacter les négociations avec le F.m.i».

Informations supplémentaires