Un débat inédit dans l’arrondissement 3 Poto-Poto à Brazzaville

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

 

 

 

Dans l’attente des résultats des scrutins du dimanche 16 juillet 2017, il faut relever le débat public organisé par deux candidats en compétition dans une même circonscription électorale, à Poto-Poto, le troisième arrondissement de Brazzaville. Il s’agit de Mohamed Samba (Club 2002-Pur), et Vincent H. Ampala, suppléant De Marc Dambongo, candidat indépendant. Le débat s’est déroulé non pas sur un plateau de télévision, ni sur les antennes d’une radio, mais dans une concession et devant des potentiels électeurs. On en a eu les échos, grâce à la chaîne de télévision privée D.r.t.v, qui y avait envoyé un reporter. Un modérateur donnait, à tour de rôle, la parole aux deux débatteurs, qui ont dévoilé leurs idées et préoccupations pour leurs concitoyens. Moralité: tous, hommes politiques, journalistes et même militants de partis politiques peuvent tirer de nombreuses leçons de ce face-à-face démocratique. Pour que les élections ne donnent plus lieu à des violences, que les médias ne soient plus bâillonnés, ni gérés de main de fer par le pouvoir politique ou que des hommes politiques ne jettent plus leurs adversaires de l’opposition en prison, à cause de leurs idées, etc. Un témoin a dit: «Nous avons besoin de tels débats démocratiques. Malheureusement, notre démocratie est prise en otage» par les acteurs politiques de tous poils.

 

 

 

Informations supplémentaires