La direction générale de Total E&P Congo exprime ses regrets

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

A cause du climat de tension ayant régné la semaine passée et l’arrêt de la production sur les sites pétroliers qui a duré vingt-quatre heures, des discussions tripartites entre les syndicalistes, Total et le gouvernement, représenté par le ministre des hydrocarbures, ont eu lieu. La direction générale de Total a publié un communiqué à travers lequel on entrevoit, entre les lignes, le mea-culpa du Directeur général de l’entreprise dont les travailleurs exigent le départ: «La direction générale souhaite préciser qu’elle regrette que les propos tenus pendant la visite du directeur général sur site, le 9 juillet, sur le secteur Nord, aient pu paraître irrespectueux par les travailleurs qui ont assisté à la réunion. Ce n’était pas l’intention». Il faut signaler que les conclusions des discussions stipulaient la reprise du service pour tous les sites pétroliers. Et, en contrepartie, les prêts aux employés sont maintenant dégelés et toutes les demandes seront traitées. Mais, concernant le départ du patron de Total E&P, le gouvernement s’est engagé à trouver «une solution».

Informations supplémentaires