Le verdict sur la requête d’Okombi Salissa attendu le 28 juillet

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La Cour suprême a examiné, mardi 11 juillet 2016, la requête en annulation de la procédure ouverte contre André Okombi Salissa, opposant et ancien candidat à l’élection présidentielle de 2016, accusé d’atteinte à la sûreté intérieure et de détention illégale d’armes de guerre et arrêté en janvier dernier. Elle rendra son verdict, le vendredi 28 juillet 2017, apprend-t-on. L’immunité parlementaire de l’opposant a été levée. Sa détention provisoire a dépassé les délais légaux. Pour son avocate, Me Stéphanie Le Meignen, les droits de la défense sont bafoués. «Depuis le jour de son interpellation, il y a eu une méconnaissance totale de ses droits de la défense. Donc, nous avons tenté, une fois de plus, d’expliquer que ce dernier, en tant qu’inculpé, a, bien entendu, le droit de contester la procédure qui le concerne et qui l’amène à être placé en détention depuis cinq mois dans des conditions extrêmement difficiles», a-t-elle déclaré, en espérant que la plus haute juridiction du pays peut «rétablir l’état de droit qui devrait exister au Congo.»

Informations supplémentaires