Deux trafiquants d’ivoire entre les mains de la Force publique, d’autres en cavale

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Deux présumés braconniers ont été pris la main dans le sac, le mardi 4 avril 2017, à Makoua (Département de la Cuvette), pour détention et tentative de commercialisation de trois pointes d’ivoire pesant, au total, 20 Kg représentant deux éléphants abattus. Le premier est un ancien éco-garde radié de ses fonctions en 2016, pour détention d’espèces protégées. Il opérait depuis 2006, à Etoumbi et Mbomo, deux localités du Département de la Cuvette-Ouest. Il pistait les éléphants pour les abattre. Le second braconnier interpellé serait un porteur et démarcheur. C’est lui, semble-t-il, qui facilite l’écoulement auprès des clients potentiels, des stocks constitués. Des sources policières, il ressort que plusieurs autres complices sont en cavale. Les deux délinquants arrêtés vont répondre de leurs actes devant la Justice et encourent la prison et des amendes.


Informations supplémentaires