Maurice Maurel Kiwoundzou a rassuré qu’il va bientôt jeter la canne

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

A bientôt vingt ans à la tête de la mairie de Makélékélé, le premier arrondissement de Brazzaville, Maurice Maurel Kiwoundzou, qui bat ainsi le taux de longévité à la tête d’un arrondissement dans la ville capitale, était présent à la cérémonie de remise des travaux d’aménagement de la morgue de Makélékélé (Mur de clôture, portails, pavés au sol, catafalques, places assises, peinture…) réalisés par le député R.c (Rassemblement citoyen) François Loussakou. C’était le samedi 11 mars dernier et c’est l’administrateur-maire, Maurice Maurel Kiwoundzou, qui a lui-même réceptionné ces travaux et procédé à leur inauguration, en coupant le ruban symbolique et en dévoilant la plaque commémorative. Il y a bien longtemps que l’administrateur-maire de Makélékélé, affaibli par la maladie et dont le siège d’arrondissement a été incendié par les ninjas-nsiloulou du pasteur Ntumi, a fait une telle apparition publique. Il a saisi cette occasion, pour tordre le coup aux rumeurs le concernant. Se déplaçant avec l’appui d’une canne de couleur bleue, il est monté au podium et a déclaré: «Contrairement à ce que les gens disent, je me porte bien, malgré le fait que je me promène à l’aide d’une canne. C’est tout juste pour l’équilibre. Je ne me considère pas comme un handicapé. Ne me classez pas dans cette catégorie de gens! Bientôt je vais abandonner cette canne, pour vous montrer que je suis bien portant». Ses détracteurs n’ont qu’à bien se tenir, parce que Ya Maurel revient en force. Pour terminer, il a exhorté les populations à la paix et souhaité que les élections se déroulent de manière transparente et dans la quiétude, partout dans le pays et surtout dans son arrondissement.

Informations supplémentaires