Au C.e.g Pierre Mayindou de Mfilou, beaucoup d’élèves prennent les cours à même le sol

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le C.e.g Pierre Mayindou se trouve en face de la Paroisse catholique Ndunzia-Mpungu, à Mfilou-Ngamaba, le septième arrondissement de Brazzaville. Comme beaucoup d’établissements scolaires du pays, il souffre d’un grand déficit de tables-bancs. Ce qui cause un grand désagrément aux élèves. Dans plusieurs classes, on peut constater que des élèves prennent les cours assis à même le sol ou sur un pagne ou même sur un carton. C’est très difficile de tenir dans cette position et de prendre correctement les notes, déplorent les élèves. Les effectifs  pléthoriques en ajoutent à ce décor peu reluisant. Il n’y a pas de couloirs pour circuler, si bien que les enseignants se plaignent, également, de la difficulté de surveiller les cahiers des élèves et contrôler les exercices pratiques. Un pan entier du mur d’enceinte de l’établissement s’est écroulé et rien n’est fait, pour le réhabiliter, depuis trois ans environ. Certains passants ou fauteurs de troubles en profitent pour perturber les cours ou perpétrer des actes de vandalisme. C’est le cas des élèves d’un lycée proche, qui avaient agressé un surveillant dudit collège, en novembre dernier. L’administrateur-maire de Mfilou-Ngamaba, le directeur départemental de l’enseignement primaire et secondaire, les Grands travaux devraient avoir pitié de ces enfants qui apprennent dans des conditions déplorables, en cherchant à doter ce collège en tables-bancs.

Informations supplémentaires