Un faux médecin abusait des femmes au C.h.u de Brazzaville

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre au C.h.u (Centre hospitalier et université) de Brazzaville. Un jeune homme de 21 ans, se faisant passer pour le docteur Christ Ngouloubi exerçant dans le plus grand centre sanitaire de la capitale, dérobait les blouses des médecins et des dossiers des malades et savait jouer de la vulnérabilité des jeunes demoiselles. Il abusait d’elles, ensuite, sans susciter le moindre soupçon de la part des usagers et des agents du C.h.u. Il entraînait ses «proies» dans une des salles de consultation où tout se passait. C’est là que des gens ont fini par découvrir le pot aux roses, la nuit du lundi 30 à mardi 31 janvier 2017. Vérification faite, on a découvert son vrai nom et il serait étudiant de Troisième année de droit à l’Université Marien Ngouabi. Il a été remis entre les mains de la police judiciaire.  Il semblerait qu’il y aurait d’autres faux médecins opérant tranquillement au C.h.u où ils escroquent facilement de l’argent aux parents des malades, prétendant leur rendre service. Mais, la direction générale du C.h.u est déterminée à mettre de l’ordre dans son enceinte, pour ne plus tomber dans ce genre de situation.

Informations supplémentaires