Une opération militaire qui se serait tournée en une grosse bavure à Missanvi

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Missanvi est un grand village du district de Kindamba, dans le département du Pool, situé à huit kilomètres environ de la forêt de Bangou. Les ninjas-nsiloulou s’y rendaient souvent, pour s’approvisionner en manioc et autres denrées alimentaires. Ils avaient menacé le chef du village qui avait fini par fuir le village, au mois de novembre 2016. Sans doute, ayant le renseignement que des ninjas-nsiloulou vivent dans ce village, l’armée y a conduit une opération, très tôt dans la matinée du jeudi 5 janvier dernier. Malheureusement, selon les témoignages, ce sont les habitants du village qui ont payé un lourd tribut à l’intervention militaire. Onze personnes ont été tuées par balle, dont une femme. Il s’avère qu’il n’y aurait pas de ninjas-nsiloulou parmi ces victimes. Les corps ont été enterrés à la sauvette, dans le village même, après le départ des militaires. Le reste de la population a fui, pour se réfugier à Ngamanzambala, Loukakou, à Kindamba-centre, etc.

Informations supplémentaires