Le coup de gueule du panel des syndicats de l’enseignement

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

Le panel représentant des syndicalistes des ministères en charge de l’enseignement primaire, secondaire, technique et professionnel menace d’aller en grève, dans un mois, si ses revendications ne  sont pas prises en compte par le gouvernement. Il faut dire que ces syndicalistes ont transformé le jour de l’an en tribune de réclamations. Ils l’ont choisi pour rendre publique une déclaration dans laquelle ils demandent au gouvernement d’être attentif aux cinq points qui font l’objet de leurs revendications, entre autres, la publication du statut particulier des personnels de l’éducation nationale, les rappels de solde d’activités dus aux enseignants. Si rien n’est fait, une grève générale sera déclenchée.

Informations supplémentaires