Un détenu évadé a tué un civil, croyant à un agent qui le poursuivait

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Un des évadés du jeudi 29 décembre 2016 a cru que la personne qui se trouvait derrière lui était un militaire qui le prenait en chasse. Pris de peur, il l’a criblée de balles, et le pauvre est tombé. D’après les témoignages, il s’agissait, plutôt, d’un pauvre passant qui, dans la débandade provoquée par le crépitement des armes, dans la zone de la Maison d’arrêt de Brazzaville, prenait lui aussi ses jambes à son cou. Il parait que le meurtrier a été lui-même abattu, quelques instants plus tard, par des agents de la Force publique.

Informations supplémentaires