Un nouveau courant de l’U.p.a.d.s voit le jour à Paris

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

«Ligue du congrès 1995», telle est la dénomination du nouveau courant de l’U.pa.d.s (Union panafricaine pour la démocratie sociale), le parti créé par le Président Pascal Lissouba, qui vient de voir le jour à Paris, en France. «Dans le contexte politique actuel consécutif à la crise post-électorale et où la clarification est essentielle pour galvaniser les Congolais et fidéliser les militants du parti, les animateurs de l’U.pa.d.s ont choisi de tourner le dos aux vertus du débat  démocratique dans le parti, condamnant l’Upads à végéter comme une plante dans le désert. Au regard de la succession d’échecs passés et présents que  connaît notre parti et conscients de son sombre horizon; animés par la ferme volonté d’apporter de manière rationnelle et ordonnée notre contribution à ses victoires futures, nous, militants et sympathisants l’U.pa.d.s, prenons la résolution de créer un courant au sein de l’U.pa.d.s, conformément à l’article 24 de ses statuts, dénommé «Ligne du congrès 1995», tout en lançant un appel à l’appropriation dudit courant par les membres de la famille l’U.pa.d.s, au nom de l’intérêt supérieur du parti. La «Ligne  du congrès 1995 se veut un courant qui prend pour engagement de favoriser les conditions d’un nouveau départ de l’U.pa.d.s, dans un esprit d’unité et de rassemblement, tel que l’a toujours souhaité le Président Pascal Lissouba», souligne la déclaration datée du 20 décembre 2016. Parmi les signataires de cette déclaration figurent les anciens ministres Benoît Koukébéné et Joseph Ouabari Mariotti.

Informations supplémentaires