A Brazzaville, les accidents de circulation, malgré les efforts de la police…

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Un stupide accident de circulation s'est produit, vers 1 h, la nuit du dimanche 14 au lundi 15 août 2011, vers le pont de Mikalou, à Talangaï, le sixième arrondissement de la capitale congolaise. Un jeune vendeur de pain, après s'être approvisionné dans une boulangerie, y a failli perdre sa vie, avant d'être évacué à l'hôpital! Un  véhicule personnel, de marque Toyota Rav 4, l'a fauché. Cet accident aurait pu être évité, si le jeune chauffeur, roulant sur la route nationale n°2, en provenance du lycée Thomas Sankara, n'était pas en état d'ébriété. Une maison en construction a été endommagée, en partie. Le chauffeur et les personnes à bord seraient légèrement blessés dans l'accident. Il faut signaler l'autre accident, au niveau du rond-point de la Patte d'Oie, l'après-midi du dimanche, où deux taxis sont entrés en collision, dont l'un a été projeté sur le trottoir, au pied d'un panneau publicitaire géant. En tout cas, les accidents de route sont en constante augmentation, dans les grandes villes du Congo. Les automobilistes conduisent mal, mais il y a que, malgré les efforts de la police routière, la répression ne serait pas aussi sévère pour leur faire prendre conscience de rouler sans excès de vitesse, en respectant les panneaux de signalisation.

Informations supplémentaires