Très fâchés, des militaires tabassent le chauffeur d’un corbillard des pompes funèbres municipales, à Brazzaville

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le gangstérisme dans l’armée existe encore. Pour punir le chauffeur du corbillard qui n’a pas voulu obtempérer à leur injonction de conduire la dépouille mortelle de leur frère d’arme à leur camp d’origine, pour lui rendre des hommages, des militaires ont, sauvagement, tabassé ce chauffeur. Celui-ci tenait à obéir, plutôt, à l’ordre de leur chef hiérarchique, un colonel, d’aller, directement, au cimetière, comme l’indiquait le programme des obsèques. Dans leur colère, les militaires s’en sont donc pris au chauffeur, qu’ils ont roué de coups, sous les yeux hagard de la famille du défunt, des passants et d’autres familles venues à la morgue municipale. La scène s’est passée, le mardi 9 août 2011, à la morgue municipale de Brazzaville.

Informations supplémentaires