Un homme trouve la mort au commissariat de police Lumumba, à Pointe-Noire

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le nommé Anicet Kouvandila Elion, âgé de 42 ans, a trouvé la mort, le 2 juin dernier, dans le commissariat de police Lumumba, à Pointe-Noire. Sa famille accuse la police d’être à l’origine de sa mort, au regard des photos du corps du défunt. L’homme serait détenu, depuis huit jours, au commissariat de police où il aurait été maltraité. Dans un document qu’elle a publié, la D.a.d.h (Dynamique des associations de promotion, de protection et de défense des droits de l’homme) a envoyé une lettre au procureur de la République, près le tribunal de grande instance de Pointe-Noire, demandant que des explications soient fournies sur les circonstances de la mort de ce citoyen. Cette association fait état, aussi, de ce que la police a tenté de dissimuler l’information du décès aux membres de la famille du disparu. Ces derniers n’auraient découvert le corps de leur parent qu’à la morgue, mais enregistré sous une autre identité.

Informations supplémentaires