L’insécurité à l’hôpital de base de Bacongo

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

L’insécurité devient un problème, ces derniers temps, à l’hôpital de base de Bacongo, situé à Mpissa, dans le deuxième arrondissement de la capitale congolaise. Le personnel soignant et administratif de cet établissement sanitaire s’en inquiète, ces derniers temps. Le mardi 21 juin 2011, un infirmier a été agressé par un garde-malade. Ses collègues ont dû intervenir pour le tirer d’affaires. Heureusement! Par ailleurs, il y a eu l’arrestation arbitraire, selon le personnel, d’un agent et les irruptions répétées des gens dans l’enceinte de l’hôpital, à cause de la perméabilité du mur. Cette succession d’actes a conduit le directeur départemental de la santé d’y effectuer une descente. Objectif: réconforter le personnel de cet hôpital en proie aux agressions extérieures. Les agents de cet hôpital en ont profité pour exprimer leurs doléances, compte tenu de leurs conditions difficiles de travail. Ils attendent que des mesures de sécurité soient prises, pour travailler en toute quiétude. En tout cas, battre les infirmiers n’est certainement pas la solution aux fautes professionnelles qu’ils pourraient commettre.

Informations supplémentaires