Coup d'oeil en biais

L’association Renatura se déploie sur le littoral congolais, pendant six mois!

Note utilisateur:  / 0

L’association de préservation de la biodiversité Renatura Congo se déploie sur l’ensemble du littoral congolais pour surveiller, pendant six mois, les tortues marines et leurs pontes sur les plages et relever des données scientifiques.  Chaque année, l’association est sur le terrain de septembre à mars. Depuis 2018, elle est également présente sur les plages du parc national de Conkouati-Douli, dans le département du Kouilou.

Le projet Lisungi a lancé des microprojets

Note utilisateur:  / 0

Un programme de soutien des bénéficiaires aux activités génératrices de revenus a été lancé à Dolisie, dans le département du Niari, le 25 octobre dernier par Mme Antoinette Dinga Dzondo, ministre des Affaires sociales et de l’action humanitaire, dans le cadre du projet Lisungi. Ce système de filets sociaux concentre son action sur le transfert monétaire, qui est sous sa tutelle.  Le programme d’activités génératrices de revenus (PAGR) initié dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, vise à pousser les bénéficiaires à gérer des microprojets dans les secteurs de l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’artisanat ou les petits commerces et bien d’autres. A Dolisie, il y a 1.098 projets à faire bénéficier de ces aides, au titre de la première tranche, pour une somme globale de 132.5 millions de francs Cfa.  A Pointe-Noire, il est prévu 1.095 projets.

Le Collectif des partis de l’opposition congolaise (CPOC) pour un prochain dialogue national inclusif

Note utilisateur:  / 0

Le Collectif des partis de l’opposition congolaise (CPOC) a échangé avec la cellule de communication du secrétariat permanent du Conseil national du Dialogue, au domicile de son président Mathias Dzon, à Brazzaville le 24 octobre dernier. Le porte-parole de cette plateforme politique, Christophe Moukouéké, en insistant sur l’organisation d’un dialogue inclusif, a rappelé que le Congo a déjà organisé une série de dialogues qui n’ont, selon lui, rien changé au pays. D’après lui, le Congo, qui est un patrimoine commun, traverse aujourd’hui des moments extrêmement difficiles, nécessitant une prise de conscience collective.  Marius Mouambenga, membre de la cellule de communication du secrétariat du conseil national du Dialogue, a estimé que cette démarche vise à rechercher la collaboration, la participation et la compréhension mutuelle avec les différents acteurs rencontrés.       

PCT : pas de contribution, pas de participation au 5e congrès

Note utilisateur:  / 0

Le secrétaire général du Parti congolais du travail (PCT), Pierre Ngolo, président de la coordination du Comité préparatoire du 5e congrès ordinaire, a déclaré que la participation au congrès était conditionnée par la contribution aux cotisations spéciales.  Il l’a annoncé à Brazzaville, le 26 octobre dernier lors du lancement officiel des travaux du comité préparatoire. Le 5e congrès du plus vieux parti du Congo est prévu du 27 au 30 décembre prochain. Il coïncidera avec l’anniversaire de sa création.

Braquage au Plateau des 15 ans, à Brazzaville : environ 600 000 F. CFA emportés!

Note utilisateur:  / 0

Une nuit d’angoisse, c’est ce qu’a vécu le 22 octobre dernier, une famille habitant rue Gamboma n°11, à Moungali, le quatrième arrondissement de Brazzaville. Vers une heure du matin, en effet, des braqueurs, au nombre de huit selon des témoignages, ont fait irruption dans la parcelle clôturée et entourée de fils barbelés où a emménagé il y a à peine quelques semaines M. Paul, un cadre de l’entreprise de micro-finance Charden Farell, en mission de travail à Boundji, dans le département de la Cuvette. Armés de machettes et autres burins, les malfrats ont défoncé les deux portes centrales de la maison, enfermé tous les occupants. Trentenaire, la jeune épouse de M. Paul est ligotée et bâillonnée. Les braqueurs, s’exprimant en lingala, ont menacé de tuer à la machette son bébé, si elle ne leur montre pas où est caché l’argent.   Au final, les braqueurs ont emporté environ 600 000 F.CFA, deux écrans plasma, un frigo, un ordinateur portable, des bijoux, quasiment tous les habits et chaussures du couple et plusieurs autres biens. Ils se sont permis même le luxe de manger au salon, avant de déguerpir le plus tranquillement du monde.


Informations supplémentaires